Période de la Création : du 1 septembre au 4 octobre 2020

Depuis 2016, le dimanche de la Création est repris dans la liste des dimanches spéciaux de l’EPUB. Vous êtes invités à prêter attention à ce thème lors du service dominical du 6 septembre, ou à l’un des autres dimanches de la Période de la Création.

Ecoutez le podcast sur le dimanche de la création (RCF Bruxelles).

En juillet, vous recevrez une proposition liturgique. Avec celle-ci nous vous enverrons un article pour le bulletin paroissial ou le site web de votre église. Dans cette perspective, nous vous faisons les suggestions suivantes :

– Donner une ou plusieurs places dans votre église et d’autres locaux à l’affiche “Sauvez leur avenir. Klimaatplan.nu” de Ecokerk. Il a été décidé d’utiliser la même affiche que celle de l’année dernière.  Pour recevoir des affiches, adressez votre demande à Greet Heslinga (greetheslinga@skynet.be).

– Placer comme symbole un petit arbre à l’avant de l’église.1

– Les participant-e-s au culte reçoivent des boutures d’une plante, qui seront plantées dans un pot de fleurs, ramenées à domicile et soignées pour qu’elles poussent.  Un petit engagement quotidien comme symbole de l’engagement pour l’avenir de la terre, à l’égard des pauvres, de nous-mêmes et des générations futures. Sympa à faire en y associant les enfants/jeunes.

– Organiser un repas avec des produits locaux, en provenance de producteurs locaux. Ils seront heureux de vous fournir un mot d’explication.

– Coopérer avec les organisations qui ont des éco-initiatives à leur programme annuel. Donnez-leur la possibilité de présenter leur travail par le biais d’un stand dans ou à côté de l’église.

– Organiser une promenade éco-familiale, et visiter les initiatives intéressantes dans le quartier.

– Porter une attention particulière à l’investissement de type durable en distribuant, par exemple, le dépliant d’Oikocredit. Plus d’info: www.oikocredit.be

Et surtout, créez votre propre plan climatique pour votre église. Utilisez la Checklist d’Ecokerk.

www.ecokerk.be (N) et www.protestant.link (F).

Offre Ecokerk

– Un large éventail de suggestions liturgiques, de téléchargements, etc. pour toute la Période de la Création se trouve déjà dans une brochure sur le site web d’Ecokerk: www.ecokerk.be

– Vous y trouverez également des suggestions pour d’autres activités destinées aux jeunes et aux moins jeunes. (En Néerlandais).

– Ecokerk lance une campagne spéciale de plantation d’arbres. Les églises et les groupes sont invités à planter un arbre fruitier. Dans le jardin de l’église ou dans un lieu accessible au public, pour exprimer symboliquement leur engagement à prendre au sérieux la conversion écologique, et à prendre l’écologie intégrale comme base de leurs actions, célébrations et discussions. Le groupe de travail Eglise dans la Société vous invite à vous joindre à cette action de plantation d’arbres. Voyez ce que vous pouvez faire dans votre situation. Faites en sorte que ce soit un beau moment symbolique. Peut-être dans un contexte œcuménique? Prenez des photos de votre action pour le site web et la page facebook de l’EPUB et envoyez les à la pasteure Françoise Nimal (francoise.nimal@epub.be).

 

Nous vous souhaitons un bon été et une préparation imaginative pour le Dimanche de la Création!

Groupe de travail Église dans la Société (EdlS) Contact pour le Dimanche de Création: Pasteure Françoise Nimal (francoise.nimal@epub.be)

 

Ressources intéressantes (éditions du groupe de travail Église dans la Société (EdlS) :

 

1. Un arbre comme symbole en cette période de crise, planter ensemble un arbre qui ne portera ses fruits que dans quelques années est aussi un message d’espoir et de confiance. Malgré tout, c’est aussi un temps de créativité, un temps pour la création, dans lequel nous prenons au sérieux notre vocation de cocréateurs. L’histoire biblique de la création reprend sa signification en tant que vision de l’avenir, en tant que projet à réaliser. Nous avons pu constater récemment l’impact que des millions de personnes peuvent avoir lorsqu’elles se lancent dans un effort commun et mobilisent le meilleur d’elles-mêmes. Nous pouvons le faire à nouveau, cette fois pour faire face à des crises plus grandes et plus menaçantes que la pandémie. Nous pouvons faire de notre terre malade blessée et meurtrie la maison fertile et hospitalière de Dieu, où la vie est là pour tout ce qui vit.  

Image : pixabay

arrow